En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités tous publics

03/07/2020 - Dispositif "Prépa Sciences Po"

Par admin bellevue-toulouse, publié le vendredi 3 juillet 2020 18:38 - Mis à jour le vendredi 25 septembre 2020 13:29
spo_trop_grand.jpg

Classe d’excellence « Parcours Sciences Po »

Dispositif de préparation au concours commun des IEP

- Lycée Bellevue Toulouse -

 


 

Objectifs de formation et mise en oeuvre

Première et terminale générales


 


 

Présentation générale

Situé au cours du cycle secondaire en classe de première et de terminale générales, le parcours d’excellence « parcours Sciences Po » du lycée Bellevue constitue une formation exigeante complétant les enseignements dispensés dans le cadre du tronc commun et des enseignements de spécialité en histoire, philosophie, sociologie, économie et science politique. Ce parcours présente deux objectifs principaux :

  • Donner aux élèves une formation pluridisciplinaire associant ainsi plusieurs sciences sociales. Le but recherché est de former des élèves généralistes possédant une solide culture générale.

  • Préparer les élèves au concours commun d’entrée à Sciences Po.

Au-delà de ces objectifs pédagogiques, la formation destinée en priorité aux élèves boursiers a également pour but d’engager ces élèves dans un parcours de réussite et de leur donner confiance en leur permettant d’exprimer leur véritable potentiel.


 

 

Proposition de répartition horaire :

Cette formation s’inscrit en supplément des heures de cours dispensées aux élèves et se déroule sur 3 heures de cours hebdomadaires. Sur l’ensemble des 36 semaines de cours, nous proposons donc une organisation basée sur un cycle de trois semaines permettant d’alterner des enseignements en histoire, philosophie et sciences économiques et sociales.

Exemple :

Semaine 1 : 

- 1h d'histoire 

- 2h de philo

Semaine 2 : 

- 1h de SES

- 2h d'histoire

Semaine 3 :

- 1h de philo

- 2h de SES


 

 

Le cours d’Histoire

Objectifs généraux

Il s’agit d’abord de consolider les connaissances de l’histoire française, européenne et mondiale des XIXème et XXème siècles à partir de l’approfondissement des programmes d’Histoire et d’Education Morale et Civique (EMC) des classes de Première et de Terminale.

Il convient également d’acquérir une meilleure maîtrise de l’histoire des grands courants de pensée depuis le XIXème siècle et de l’historiographie, à partir de l’étude d’œuvres et de leurs auteurs.

Il faut enfin veiller à se familiariser avec les grandes problématiques contemporaines, à travers l’analyse de revue de presse et la rédaction de notes de synthèse portant sur l’actualité socio-politique et culturelle contextualisée dans une perspective historique. Des sorties culturelles (visite de musées et d’expositions, spectacles de théâtre, films, concerts….) peuvent être envisagées dans cette perspective.

Une attention particulière sera apportée à la méthode de l’étude de documents à l’écrit, et à une préparation aux épreuves orales de type « Grand oral ».

Mise en œuvre 

Année de première :

Approfondissement du programme d’Histoire : « Nations, empires, nationalités (de 1789 aux lendemains de la Première Guerre mondiale »

Approfondissement du programme d’Education Morale de Civique :   « Fondements et fragilités du lien social »

Courants de pensée et historiographie du XIXème siècle, à partir de l’étude d’œuvres et de leurs auteurs.

Actualité socio-politique et culturelle (revue de presse, note de synthèse, sorties culturelles).

Méthodologie : Analyse de document, préparation à l’oral

Année de Terminale :

Approfondissement du programme d’Histoire : « Totalitarismes, guerres et démocratie : des années 1920 à nos jours »

Approfondissement du programme d’Education Morale de Civique : « La démocratie, les démocraties » 

Courants de pensée et historiographie du XXème siècle, à partir de l’étude d’œuvres et de leurs auteurs.

Actualité socio-politique et culturelle (revue de presse, note de synthèse, sorties culturelles).

Méthodologie : Analyse de document, préparation à l’oral


 

Le cours de philosophie et de questions contemporaines

Objectifs généraux

L’objectif de cet enseignement vise, en deux ans, à initier, consolider, et diversifier. En effet, il s’agira de familiariser les élèves avec les principales notions de la théorie et de la philosophie politique. Pour cela, il conviendra de leur apporter les éléments nécessaires à la compréhension et à la maîtrise des enjeux constitutionnels, sociaux et politiques. De même, l’histoire des idées politiques devra être abordée. Cette initiation vise la constitution d’une culture politique générale permettant de faire le lien entre les enjeux théoriques et l’analyse des faits sociaux. Le but est de promouvoir une attitude réflexive à l’égard de l’actualité et des controverses tant sociales que politiques. Les compétences relatives à l’épreuve de Questions contemporaines pourront ainsi être acquises.

Mise en œuvre 

Année de première :

La préparation durant deux ans, cette première année sera celle au cours de laquelle l’histoire des idées politiques, la philosophie politique ainsi que le droit constitutionnel feront l’objet d’une introduction.

Un des deux thèmes du concours figure deux ans au programme. Il faudra donc aborder ce thème ainsi que les exigences méthodologiques du concours. L’épreuve répondant à des exigences bien spécifiques, il faudra en acquérir la maîtrise.


 

Année de terminale :

L’année de terminale est celle du concours. Il est donc logique d’intensifier les apprentissages méthodologiques, de multiplier les entrainements écrits. Les élèves continueront à parfaire leurs connaissances. Les élèves ayant tous un enseignement de philosophie dans le cadre de leur scolarité de terminale, il conviendra d’insister sur les « Sciences politiques » et l’analyse politique qui ne figurent pas au programme de philosophie.

Les contenus disciplinaires seront complétés durant les deux années par des activités au cours desquelles sera visée la constitution et la consolidation de la culture personnelle. Concert, lecture, théatre, cinéma.


 


 

Le cours de Sciences économiques et sociales et de questions contemporaines

Objectifs généraux

Cours : Le cours de sciences économiques et sociales constitue un complément des cours d’économie, sociologie et science politique dispensés dans le cadre de l’enseignement de spécialité. Il doit permettre, d’une part, d’approfondir et de renforcer l’acquisition des connaissances autour de ces trois sciences sociales et de maîtriser, d’autre part, les méthodes d’analyse propres aux sciences économiques et sociales. Par ailleurs, l’épreuve de questions contemporaines permet d’évaluer la capacité d’un élève à conduire un raisonnement à l'aide de savoirs issus de différents champs disciplinaires. Il conviendra donc d’aborder ici un regard économique, sociologique et politique sur les thèmes du concours.

Méthodologie : Le concours d’entrée à Sciences po exige de savoir argumenter de manière structurée et d’accorder un soin particulier à la rédaction. Il conviendra donc non seulement de préparer les élèves à s’approprier la théorie mais aussi de développer la pratique en travaillant la méthodologie de la dissertation et la qualité de la rédaction.

Activités/Projets : Afin d’enrichir la culture générale des élèves, des fiches de lecture et un travail de veille sur l’actualité économique, sociale et politique autour des grands problèmes contemporains seront mis en place. Des sorties culturelles ainsi que des projets permettant d’aller à la rencontre du tissu économique local pourront compléter la formation.

Mise en œuvre

Année de Première :

Cette première année de formation permettra d’introduire les disciplines composant les SES afin d’initier les élèves aux grands courants d’analyse (en économie, sociologie et science politique). Il sera utile d’approfondir dans un premier temps des notions essentielles aux SES (Socialisation et culture, participation politique, fondements de l’analyse macro-économique, etc.)

Il conviendra ensuite de travailler sur un des deux thèmes du concours (celui figurant deux ans au programme) et d’étudier ce thème sous l’angle du politiste, du sociologue et de l’économiste.

Année de Terminale :

Cette seconde année de formation permettra de consolider les acquis et d’approfondir les connaissances relatives à ces trois disciplines.

Il conviendra également de travailler sur le second thème du concours sous l’angle du politiste, du sociologue et de l’économiste et d’intensifier le travail méthodologique leur permettant de consolider leur écrit.

Pièces jointes

À télécharger

 / 1
Catégories
  • 2019-2020